Assistante maternelle, ADMR ou crèche : les différents moyens de garde et moi

Coucou tout le monde, aujourd’hui, je vais vous ouvrir mon cœur de maman en vous parlant des difficultés que j’ai eu à être une mère et à avoir un emploi. Cela était dû au manque de moyens de garde dans ma campagne. J’ai eu quelques difficultés avec les personnes ayant gardé mes filles et j’avoue que j’en ai souffert. Il y a eu l’assistante maternelle et l’ADMR.

Mon expérience

Lorsque nous avons eu notre grande, je travaillais de nuit en 12 h avec 1 h de route aller – retour. Et mon mari faisait les 3/8. Il travaillait donc de 20 h à 4 h, de 6 h à 13 h ou de 13 h à 20 h.

A – les assistantes maternelles

assistante maternelle vs admr vs creches

La première assistante maternelle 

Chloé allait donc parfois chez la nounou de 19 h 30 le soir à 13 h le lendemain après midi en y retournant le soir à 19 h jusqu’au lendemain 13 h pour les moments intenses du mois. Sinon, elle y allait de 5 h 30 à 13 h 15 ou de 13 h à 20 h 15.

L’assistante maternelle commençait, nous étions son premier contrat. Elle avait accepté le contrat et les horaires. Elle était agréable et gentille. Jusqu’au jour où …

Début janvier de l’année suivante, soit 5 mois après avoir débuté, j’ai commencé à la sentir distante.

Chloé du haut de ses 9 mois, un matin, n’a pas voulu allé dans les bras de la nounou. Elle s’est recroquevillée dans les bras de mon mari. Ce qui m’a fait mal au cœur, mais m’a aussi un peu alertée.

L’assistante maternelle m’a un jour, demandé si je ne pouvais pas changer mes horaires, car lorsque Chloé arrivait à 5 h 30, sa fille pleurait. Cela réveillait donc son mari qui perdait 30 minutes de sommeil, car il se levait à 6 h. Étant donné qu’il partait au travail, il risquait d’être fatigué.

Petit à petit, elle a voulu que je la licencie alors qu’elle souhaitait arrêter le contrat. Elle s’est ensuite plainte que Chloé était trop longue à manger. Que ses enfants étaient en retard à 13 h 30 à l’école, car mon mari arrivait à 13 h 15, ce qui était compris dans le contrat … Bref !

Un beau matin, alors que je dormais depuis à peine 2 heures après ma nuit, une puéricultrice de la PMI m’a appelée pour me dire que cette assitante maternelle était très bien, qu’elle ne voulait pas démissionner, mais que c’était difficile pour elle, …

En gros, c’était de ma faute, de la faute de nos horaires de travail. Car même en travaillant de journée et étant aide-soignante, j’aurais dû déposer Chloé 5 h 45 donc le délai n’aurait pas été énorme.

Je dois aussi dire que cette assistante maternelle, se permettait d’aller au sport le soir en laissant notre fille à garder à son mari. À cette époque, nous n’avions rien dit, car nous étions contents d’avoir trouvé quelqu’un pour garder notre fille de nuit. Avec le recul, la PMI aurait été avertie immédiatement.

La deuxième assistante maternelle

Elle a accepté Chloé et nos horaires. J’avais réussi entre temps à travailler dans un service avec certaines horaires de journées et les autres du matin ou de l’après-midi donc en laissant Chloé à 5 h 50 et en la récupérant à 22 h.

Avant cette nouvelle assistante maternelle, je travaillais la nuit, je dormais de 8 h à 10 h, car Chloé dormait jusqu’à 10 h. Je m’occupais d’elle, je jouais, lui donnait le repas du 12 h et nous allions à la sieste en même temps. Je dormais 4 h par jour, je travaillais 12 h et j’avais 1 h 10 de route aller-retour pour le travail, chemin sur lequel, je ne compte plus les fois où je me suis endormie au volant.

Chloé est restée chez cette assistante maternelle jusqu’à son entrée à l’école. Avec le recul, je me rends compte que certaines choses n’allaient pas vraiment non plus …

La troisième assistante maternelle

Après l’accouchement d’Elya, j’ai mis 1 an à trouver une assistante maternelle en appelant environ 60 personnes tous les deux mois dans un rayon de 10 kms autour de mon domicile et parfois allant hors de nos directions pour le travail. Quand j’ai trouvé cette personne, j’étais contente.

Cette dernière était vraiment adorable, gentille, simple et elle aimait nos filles. Nous le ressentions vraiment fort. Nous avions une bonne relation de confiance. 

Puis, un jour, elle m’a attendue à 22 h (l’heure à laquelle je récupérais les filles endormies chez elles normalement) au pied de sa porte. Encore une fois, mon cœur s’est emballé et je n’ai rien dit. J’ai demandé si ça avait été. Et j’ai su qu’Elya avait fait pipi sur leur canapé neuf. Elle commençait la propreté, il était 22 h et elle n’avait pas eu sa couche de mise (et les filles n’avaient pas été mises au lit). Ce qui je trouve pour une enfant de 2 ans n’est pas grave et peu arrivé.

Sauf qu’Elya, nous a dit que cette personne l’avait tapé. Mon mari lui a donc posé la question le lendemain afin de comprendre et elle a démissionner. Me voilà, dans la m…. car nous travaillons tous les deux sans moyens de garde. 

Il faut savoir qu’il y a eu près de chez nous des parents qui ont porté plainte contre une assistante maternelle donc la nôtre a eu très peur. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles, elle a démissionné. Seulement, cela peut paraître suspect.

Heureusement pour nous, nous avons eu recours à l’école car Elya étant propre la journée, elle a eu le droit d’y aller à 2 ans et 5 mois. La directrice comprenant notre souci a été très à l’écoute, ouverte, adorable et d’un grand recours. Je lui en suis d’ailleurs toujours reconnaissante.

B – l’aide à domicile en milieu rural (ADMR)

assistante maternelle vs admr vs creches

Puisque nous étions sans recours, car nos parents travaillent et sont jeunes, nous avons sollicité l’ADMR. Il faut savoir qu’à cette période, j’avais perdue toute confiance dans mon rôle de maman, dans ma confiance aux autres et j’avais vraiment peur et plus envie de confier mes filles, mes princesses, mon sang, ma vie.

Il faut savoir que les personnes travaillant à l’ADMR ne sont pas spécialisées ou formées pour le travail qu’elles font.

Nous avons donc eu :

Mme A :

C’est elle qui m’apprenait à nourrir mes filles, qui me dictait quoi leur donner à manger, comment faire à manger, comment les élever. 

Elle mettait les vêtements de ma petite à ma grande et inversement. Même si les filles lui disaient que ce n’était pas ça. Ma petite s’est Minnie, ma grande Reine des neiges donc même à 4 ans et demi et 2 ans et demi, elles le savait … 
Elle était simplement maman sans aucune formation dans le domaine de la petite enfance. Elle laissait les filles tout faire à la maison, j’ai eu beaucoup de mal à jongler avec les filles, car elles ne connaissaient plus les règles de la maison.

J’ai eu beaucoup de difficultés à supporter cette personne jusqu’au jour où j’ai craqué et que je suis allée à l’ADMR pour dire que je ne voulais plus la voir, 4 mois après, 4 mois de stress, de souffrance.

Mme B :

Elle était plus stricte, mais respectait toutes mes consignes. Elle était sur la même longueur d’onde que moi et je retrouvais un peu ma confiance. Mais pour peu de temps, car elle changeait de travail.

Mme C :

Elle était une jeune fille qui travaillait à côté dans un EHPAD. Elle a eu quelques difficultés à apprivoiser les filles. Mais ensuite, elle était agréable et vraiment au top !

Mme D : 

C’était elle aussi, une perle. C’était une ancienne assistante maternelle ayant eu des soucis de santé et ne pouvant plus garder de jeunes enfants. Elle a donc choisi e s’occuper d’enfants plus grands. Je l’ai beaucoup apprécié et les filles aussi. Elle était juste, elle avait son rôle d’adulte et elle s’occupait bien des filles !

Mme E :

C’était une seconde catastrophe. Je ne sais pas ce qu’elle faisait, mais dès le premier jour plus de 15 minutes de retard. Sachant qu’elle n’était pas venue à la maison avant et qu’il fallait que je lui présente tout pour que les filles puissent être à l’heure à l’école. Voilà pour le premier jour.

Le second jour était un mercredi, elle était volontaire et elle a apporté de quoi occuper les filles, veleda, dessin, … C’était top ! Jusqu’à ce que je rentre du travail que je vois le mot dans le carnet de liaison comme quoi mes filles étaient insupportables puis que je découvre enfin l’ampleur des dégâts : du feutre veleda sur beaucoup de murs dans la maison, savoir qu’il y a eu la musique à fond et qu’elle n’a pas su gérer les filles.

Bref, entre les catastrophes, j’ai eu Mme D et c’était parfait. 

J’ai signalé à l’ADMR que je ne souhaitais plus recevoir Mme E.

Pour finir mon expérience avec l’aide à domicile en milieu rural, je vais vous raconter le jour où mes filles ont failli se retrouver seule à la sortie de l’école à 19 h sans que je sois prévenue. 

Dans l’année 2018, j’envoie mon planning pour le mois suivant. La secrétaire me répond que les premières dates sont d’accord, mais qu’il faut que j’essaie de trouver quelqu’un pour la fin du mois et qu’ils cherchent de leurs côtés. Je leur signale que je n’ai personne et donc je compte sur eux.

Arrivés une semaine avant mon besoin où il n’y avait personne, je téléphone vers 11 h. Je demande comment ça va se passer la semaine suivante et l’on me répond qu’il n’y aura personne, car la personne est en arrêt de travail. 

Et là, je tombe de haut, car la personne devait aller récupérer mes filles à 19 h à l’école. Je sens l’énervement monter en moi et je leur demande comment nous faisons. Il faut que je me débrouille. Soit je trouve quelqu’un à la dernière minute, soit je ne vais pas au travail. Là, j’ai envie de pleurer, de crier, de m’énerver. Encore une fois, ces moyens de garde me pourrissent la vie et je n’en peux plus !

Par chance, un membre de ma famille a pu me dépanner. J’ai donc dû gérer à 11 h 30, un moyen de garde pour le soir, rappeler l’école pour donner une autorisation pour partir avec une autre personne que celle prévu …

Donc les assistantes maternelles comme l’ADMR, eh bien, je ne recommande pas ceux de ma commune !!!

Mon blog m’a permis de découvrir de superbes assistantes maternelles à qui j’aurais laissé mes filles avec plaisir. Mais il faut bien dire que j’ai usé de mal chance !

Les crèches

copyright Loic Mathey creche
copyright Loic Mathey

Aujourd’hui, avec le recul et le cumul de ces mauvaises expériences, je me dis que les crèches auraient pu être une belle alternative ! J’ai découvert depuis people&baby. J’ai trouvé des crèches de ce groupe proche de mon travail sur Vannes. 

Cela aurait pu être une de nos solutions surtout qu’ils ont un projet pédagogiques. C’est quelque chose qui me tient à cœur entre autres.

L’avantage des crèches, c’est qu’il y a plusieurs personnes à s’occuper des enfants. Et donc les adultes peuvent passer le relais. Comme une collègue me disait, il y aura bien une personne pour qui son enfant aura un repère, un peu plus d’affection. Ce qui est rassurant aussi pour les parents.

La crèche permet aussi d’apprendre à vivre en communauté, d’apprendre à partager et de jouer ensemble tout en découvrant l’autre. Les moyens sont plus conséquents, ce qui permet un bon équipement que ce soit pour le matériel de puériculture que pour les structures de motricité ou tout autres besoins d’une enfant entre 10 mois et 4 ans.

“Le groupe propose une qualité d’accueil unique aux enfants de 10 semaines à 4 ans dans les 500 crèches de son réseau, grâce à 4950 professionnels petite enfance. Chaque jour, 600 entreprises, 80 communes et 26 000 parents, choisissent de nous confier leurs enfants. people&baby anime le 1er réseau, Crèches Pour Tous, qui rassemble plus de 1 800 structures partenaires. Avec notamment la création de la Fondation people&baby sous l’égide de la Fondation de France, et du dispositif Crèche Solidarité Emploi avec Pôle emploi, le groupe a fait de sa démarche RSE une priorité.”

« Bon plan Parrainage 1Maman2Filles :

Vous cherchez une place en crèche pour votre enfant ? Participez au programme « Super Parrain » de people&baby : – envoyez un mail à 1maman2filles@people-and-baby.com en précisant les 3 crèches dans lesquelles vous aimeriez inscrire votre enfant (sélection à faire sur www.people-and-baby.com/creches )

– En échange de la signature d’un contrat entreprise* pour la réservation d’une place, un chèque-cadeau** d’une valeur de 150 euros vous sera offert.

*Contrat entreprise signé et réglé avant le 29 février 2020

**Chèque-cadeau type Kadéos ou autre bon cadeau multi-enseignes

★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩

Vous pouvez également me suivre par là si le cœur vous dit  :

Inspilia – Facebook – Instagram – Hellocoton – Twitter– Youtube – Google + et Pinterest

Merci pour votre petit message laissé en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre 🙂 Bonne journée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.