Deux jours sous la couette mais pas trois de Christine Masson

Bonjour mes ptits coeurs, aujourd’hui, je vous propose de découvrir le livre de CHristine Masson. Il est dur à lire mais nous découvrons la force et le courage de cette maman, dans sa vie après la mort de ses filles.

Résumé :

“J’ai choisi de les ramener à la rivière de mon enfance. C’est là que j’ai passé les plus beaux moments de ma vie et cet endroit m’apaise. C’est à ce lieu merveilleux, où les nénuphars et les libellules bleues ont élus domicile, que je désire confier mes petites filles tant chéries. Doucement, je me promène au bord de l’eau, monte sur le petit pont et scrute leur embarcation douillette … Puis, délicatement, avec amour, je les dépose et le courant les emporte … Je devine leur présence … Je sais que je pourrais revenir leur parler. Pleurer avec elles. Et peut-être rire encore avec elles. Je me sens rassurée qu’elles soient là.

Le jeudi 8 octobre 2011, Agnès et Jill ont été assassinées par leur père. Agnès avait 4 ans et Jill 2 ans et demi. Une réalité brutale et violente que devront surmonter leur mère de 39 ans et son fils de 9 ans. Nuit et jour, il faut réussir à vivre, à survivre à l’impensable. Choisir d’être une victime ou continuer à vivre ? Ne pleurer, que deux jours sous la couette, mais pas trois.

Voici un livre très dur que je viens de lire. Je ne sais pas pourquoi je voulais le lire. Peut-être parce que les faits se sont déroulés près de chez moi ? Peut-être parce que j’ai deux filles, je ne sais pas. Ce que je peux vous dire, c’est que ce livre est dur et il le sera pour tous parents.

Christine Masson est une femme qui vit en Bretagne. Elle a eu une première union d’où est né son fils.

Mon avis :

Ce livre parle d’une réalité, de ce qu’a vécu cette maman. Nous y découvrons une femme dévastée par la perte de deux de ses enfants. J’ai pu ressentir beaucoup d’émotions et notamment de la tristesse, j’ai ressenti la boule qui bloquait dans ma gorge, j’ai dû faire des pauses dans le livre pour pouvoir le lire.

J’ai aussi pu découvrir une femme forte, une femme qui a réappris à aller de l’avant pour son plus grand garçon de 9 ans. Elle a appris à revivre, à poursuivre sa vie de femme. Christine Masson a accepté, a voulu aimer à nouveau et elle a reconstruit une famille.

J’avais entendu parler de ce drame, il y a un an ou deux, mais pas au moment des faits. Je voulais le lire, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que j’ai moi aussi deux petites filles ?

Vous pouvez découvrir mes autres lectures par ICI

★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩

Vous pouvez également me suivre par là si le cœur vous dit  :

Inspilia – Facebook – Instagram – Hellocoton – Twitter– Youtube – Google + et Pinterest

Merci pour votre petit message laissé en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre 🙂 Bonne journée

2 thoughts on “Deux jours sous la couette mais pas trois de Christine Masson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.