La fin de vie, un livre et du vécu

Coucou les amis, aujourd’hui, je vous présente un livre des éditions Eyrolles sur la fin de vie. Une livre à avoir pour tout adulte qui s’intéresse de près ou de loin à la vie et à la mort.1maman2filles-livres-la-fin-de-vie

1 – Mon vécu

Je suis aide-soignante et j’ai accompagné des personnes en fin de vie. Je peux donc vous dire que chaque fin de vie est différente et plus ou moins difficile. Certaines personnes ont peur, d’autres L‘attendent, certains sont prêts, d’autres non ou alors ce sont les familles qui ne sont pas prêtes. Car il ne faut pas l’oublier, lorsque l’on accompagne une personne en fin de vie, on accompagne également la famille à faire son chemin vers la mort qui surviendra.

Souvent, on remarque que les familles s’attachent, s’accrochent, au fait que les patients doivent manger et/ou boire. Il FAUT qu’il/elle mange selon eux, c’est essentiel, c’est la VIE. D’ailleurs, ce livre explique très bien cette notion.

Ce livre, j’ai commencé à le lire, puis j’ai eu deux décès … et j’en ai repris la lecture même si cela a été difficile. Après un décès, il faut faire son chemin, son deuil et selon les personnes et selon notre vécu avec la personne partie, c’est plus ou moins difficile. Le plus dur pour moins a été de l’annoncer aux filles, de ressentir leur tristesse, leurs émotions.

Avez-vous emmené vos enfants aux enterrements ? Comment leur avez-vous expliqué la mort ?

2 – Le livre

Dans ce livre, on trouve différentes rubriques à lire dans l’ordre ou le désordre selon ce qui nous touche, ce qui nous parle. Il y a au total onze chapitres, divisés eux-mêmes, en sous-partie :

  • Que savons-nous sur la mort ?
  • La fin de vie, entre désir et réalité
  • Malades en fin de vie : Comment s’organise la prise en charge en France
  • Les besoins des personnes en fin de vie
  • Méditation et maladie grave
  • Alimentation et Hydratation en fin de vie : les pièges et les bonnes pratiques
  • Les problèmes les plus fréquents en fin de vie et comment les éviter
  • Prendre des dispositions pour sa fin de vie
  • “Euthanasie”, aide au suicide, sédation en phase terminale : la médecine en fin de vie, entre autonomie et bienveillance
  • Les soins palliatifs dans la médecine moderne : risques et opportunités
  • Vivre face à la mort : le cadeau et la médecine palliative

Dans ce livre, on découvre aussi tout un passage sur les directives anticipées. Je vous en donne la définition que j’ai prise sur social santé.gouv.fr :

“Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite, appelée « directives anticipées », afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie, prévoyant ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté.”

Pour finir, je dirais que c’est un livre à lire, à relire, un livre très intéressant pour tous notamment dans le domaine médical et paramédical. Il nous permet un point de vue, une vision extérieure sur notre travail.

L’avis de ma collègue à qui j’ai prêté le livre : ” Un livre très intéressant, à relire !”

Editions : Eyrolles

Auteur : Pr Gian Domenico Borasio et Pr Régis Aubry

Pages : 232

Prix : 15 euros

 

Si vous avez un témoignage, que vous voulez parler de votre expérience sur la fin de vie ou encore si vous avez un avis sur le livre, vous pouvez le laisser en commentaire.

Chacun, chacune a besoin d’être entouré dans ces moments difficiles, il faut se soutenir.

Pour vous procurer ce livre, c’est par ici :

6 thoughts on “La fin de vie, un livre et du vécu

  1. Merci de le signaler. J’avoue avoir une peur panique de cet événement a venir tant pour mes proches que pour moi, cela m’empêche souvent de dormir et n’arrive pas à en parler. Maman ouvre souvent ce genre de conversation sur ce qu’elle veux ce que je dois faire (du coup elle à mis par écrit) mais je refuse ces discussions…..Donc cela pourras peut-être aider. Amitiés

    1. C’est vrai que c’est un sujet assez “tabou” mais quand on sait ce que les personnes veulent c’est plus simple ensuite.
      C’est bien que ta maman a écrit ce qu’elle veut ainsi vous n’aurez pas de décision difficile à prendre et elle aura choisi.

      Je crois qu’on est jamais prêts à ce que nos proches partent !

  2. Merci. Un sujet sur lequel on ne pense pas toujours à se documenter, à apprendre. Or il semble fondamental de se préparer à l’inévitable. Une lectur que je rajoute à ma liste. Belle soirée !

    1. De plus, je pense qu’il peut vraiment aider les familles à comprendre ce que le corps médical fait, décide pour les patients.
      Même si je le conçois, il est très difficile d’ accepter la réalité des faits.

  3. Ce livre semble intéressant et il m’a de suite interpellée…je viens d’enterrer ma grand mère de 91 ans aujourd’hui et j’ai perdu ma maman il y a 11 ans…
    je pense que je vais le mettre sur ma liste de livre à livre
    à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *