Aborder la situation des migrants et des réfugiés avec les enfants

Pour cette nouvelle journée, nous retrouvons une nouvelle fois les éditions Nathan, une maison d’édition qui propose de très beaux albums dont deux albums sur les réfugiés et les migrants, des sujets délicats.

1 –  Les 3 font la paire 

Un jeu, un livre-jeu où se cachent des intrus. Dans ce livre, on compte. 
Nous avons par exemple la page de 3 avec de nombreuses illustrations représentant le chiffre 3 sur la gauche, mais un intrus s’y cache. Alors, il faut observer, regarder, scruter, mais surtout compter.

2 – Les réfugiés et les migrants

L’explication simple et adaptée pour les enfants. La réponse à savoir pourquoi les réfugiés ou les migrants quittent leurs pays. Parce que c’est important de le dire, sans faire peur. Alors ce livre est adapté.

3 – La pauvreté et la faim

Ici, nous découvrons les différentes causes de la pauvreté, de la faim. On parle également du côté associatif qui aide les gens. C’est important, par exemple, lorsque j’ai eu notre potiron de 264.5 kgs, nous avons été fiers de pouvoir nourrir beaucoup de personnes dans le besoin.

Les causes de la faim peuvent être des problèmes de culture  à la sécheresse, un licenciement, une tempête, une guerre, … On trouve également un passage sur le fait que les enfants pauvres peuvent être mis à l’écart.

Comment avez-vous parlé des migrants et des réfugiés à vos enfants ?

4 – Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin

Les animaux qui se ressemblent, mais qui sont pourtant différents. Dans ce livre, nous en avons une liste, en commençant par Pierrot Manchot qui est pris pour un pingouin.

Il décide une journée où il est encore pris pour un pingouin d’aller rencontrer une journaliste. Celle-ci aussi le confond. Désespéré, il rentre chez lui. Le lendemain, matin, un dromadaire vient frapper à sa porte, celui-ci est confondu avec un chameau. À peine a-t-il refermé la porte qu’une chouette prise pour un hibou arrive, puis c’est au tour du jaguar pris pour un léopard, …. Rien ne va plus juqu’au moment où Pierrot est invité dans une émission.

5 – De A à Z abécédaire

Un abécédaire illustré par Peggy Nille, je suis fan de cette illustratrice ;)

Dans cet abécédaire, pour chaque lettre, nous retrouvons un animal avec une petite anecdote ” Noémie le narval navigue au milieu des nénuphars”. Pour cette anecdote, petite phrase le maximum de mots ont la lettre N en début.

Pour chaque lettre, il y a la majuscule et la minuscule, cela permet une fois de plus à l’enfant un repère visuel.

6 – Graou

Graou est une drôle de petite oursonne. Alors, qu’elle doit hiberner, elle n’arrive pas à dormir, elle tourne, elle vire, elle compte les airelles, … Bref, rien n’y fait. Graou a très envie de voir la neige. Elle a envie de sortir de sa tanière et de découvrir ce qu’il se passe dehors.
Elle se sent différente, elle se sent ours d’hiver 🙂

7 – Âme animale

Un livre tout en illustrations magnifiques. Dans celui-ci, il faut apprendre à lire au travers des images.Faire réfléchir à travers les dessins. Regardez ci-dessus “chacun son rythme” les éléphants vont d’un sens, les oiseaux de l’autre.
Il y a des thèmes comme le rythme où l’on voit ces éléphants vus plus haut, puis sur la page suivante des paresseux puis des koalas et encore un peu plus loin, des hiboux et chouettes. Il y a le thème “âme“, “trésors”, “métamorphose”, .. 

8 – Voyage au pays des rêves

Pour ceux et celles qui souhaitent voyager, vous pouvez vous rendre au pays des rêves.De nombreux endroits sont à visités. De plus, nous découvrons petit à petit de nouvelles villesJe vous en cite quelques unes :

  • le phare aux étoiles
  • La cité succulente
  • Le lac des Vitamines
  • La baleine endormie
  • Papillon-Ville
  • Le Monde à l’envers, …

9 – Le labyrinthe des histoires

Sur chaque double page, il y a un labyrinthe avec des chemins divers qui emmène vers de nombreuses illustrations.

Au début, nous choisissons nos héros, puis il faut leur trouver des noms, les décrire, choisir leur lieu d’habitation. Tout cela avant de les emmener à travers leur/notre histoire inventée au fur et à mesure.

C’est extra pour faire travailler l’imagination de nos bambins. Et puis même si nous lisons 50 fois le livre, il y aura 50 histoires différentes donc c’est top ;) 

★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩

Vous pouvez également me suivre par là si le cœur vous dit  :

Inspilia – Facebook – Instagram – Hellocoton – Twitter– Youtube – Google + et Pinterest

Vous pouvez vous abonner à la newsletter (colonne de droite) pour recevoir un résumé hebdomadaire les lundis 🙂

Merci pour votre petit message laissé en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre 🙂 Bonne journée