Notre lombricomposteur pour transformer les déchets alimentaires

Bonjour à tous, aujourd’hui, je vais vous parler de notre lombricomposteur. Nous l’avons reçu, il y a maintenant quasiment 1 mois. Je vais donc pouvoir faire le bilan avec vous.

Le lombricomposteur

Notre lombricomposteur est un Wormbox de 48 litres avec 3 plateaux. Il est donc idéal pour une famille de quatre personnes. lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Il est livré avec :

  • 1 couvercle,
  • 3 plateaux noirs,
  • 1 bac récupérateur de jus avec robinet,
  • un socle à roulettes,
  • 1 livret d’utilisation + notice de montage.lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Nous avons en plus du lombricomposteur pris un sac de 500 grammes de vers ainsi qu’un kit ainsi qu’un pack de cinq accessoires. 

Ce pack comprend : 

» 2 tapis de chanvre : couverture naturelle permet de conserver l’humidité donc le développement des vers et empêche le développement de moucherons et autres insectes.

» 750 gr d’aliment protéiné pour les vers : farine de céréales et minéraux spécialement fabriqué pour les lombrics. Une nourriture pour un élevage de vers sans collecte de déchets fesmentescibles. Favorise également la reproduction. Il vous servira de nourriture pendant vos congés.

» 1 kg de Mélange chaulé régulateur de pH : le fait d’apporter quotidiennement des déchets fermentiscibles dans le lombricomposteur, augmente l’acidité du substrat dans lequel vos vers vivent, il est nécessaire de rééquilibrer le milieu.

»un flacon de 500 ml de stimulant Lombrilic : Ils adoreront et se reproduiront mieux et plus vite.

» 1 Mini Râteau mélangeur compost : À chaque alimentation il est préférable de remuer le dessus de la litière pour oxygéner les déchets.

lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Notre avis sur le lombricomposteur :

Au début, le premier jour, c’était top, car c’est très intéressant d’installer le lombricomposteur, nous y avons mis dans le fond 2 à 3 couches de papier journal. Ensuite, nous avons mis la fibre de coco préalablement humidifiée afin qu’elle reprenne sa forme d’origine. Il faut ensuite ajouter les vers et le tapis de chanvre.

Laisser le lombricomposteur sans ajouter d’aliments pendant 4 à 5 jours. Je vous conseille également d’allumer une lampe au-dessus du lombricomposteur pendant 2 à 3 jours afin d’éviter les fugues diverses. J’avoue que les premiers jours, cela m’a gêné de voir des vers au sol le matin. Mais en suivant ce protocole tout est rentré dans l’ordre.

lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Au bout de 5 jours, nous avons commencé à leur donner du carton humidifié que les filles avaient préalablement découpé. Et nous avons commencé à y déposer les déchets.

A savoir que le lombricomposteur n’est pas une source de mauvaises odeurs et peu donc rester dans la maison. Il ne faut avoir aucune inquiétude, car une fois qu’il est installé, vous être tranquilles pour recycler vos déchets sereinement et avoir de quoi bien vous occuper de vos plantes grâce au jus que vous diluerez pour l’utiliser comme engrais.

Explications sur le lombricompostage (pris sur le site La ferme du Moutta d’où vient notre lombricomposteur )

lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Principe du lombricompostage :

C’est le recyclage par le lombric de nos déchets organiques quotidiens.

Préalablement triés (extraction des plastiques, du verre, du métal…), les déchets sont ensuite traités et décomposés par des vers.

Le lombricompost récupéré est ensuite utilisé comme engrais écologique.

Dans la nature, les vers de terre (lombric) effectuent le plus gros du travail de décomposition de la matière organique.

Les lombrics :

Il existe dans la nature beaucoup d’espèces de vers de terre. Seules, quelques-unes peuvent être mises dans un lombricomposteur. Les gros vers de terre que nous trouvons au jardin (en bêchant) ne sont pas utilisables pour le lombricompostage. Ce sont des laboureurs du sol qui vivent généralement à plus de 20 cm de profondeur.

Les lombrics de compost sont des vers de surface qui se trouvent à maximum 10 cm. De ce fait soumis à une forte prédation, ces vers se reproduisent très vite et se nourrissent de matière organique et/ou décomposée. Un seul ver (dont l’espérance de vie est de moins de 2 ans) peut avoir une descendance de plus de 800 individus.

La décomposition de la matière organique sera donc principalement confiée à 3 espèces de vers de terre.

   -1. Eisenia Andreï : c’est le « ver de fumier ». Rouge tigré de gris ou de jaune, ils préfèrent les matières en décomposition.

   -2. Eisenia Foetida : c’est le « ver de Californie ». Il n’a rien d’Américain, de couleur très rouge, ils préfèrent les matières fraiches.

   -3. Eisenia hortensis (Dandrobaena venata) : plus gros et bien connu des pécheurs, ils sont plus efficaces sur les matières dures.

L’idéal pour un lombricompostage optimum est de réunir ces trois espèces de lombrics.

lombricomposteur-dechets-alimentaire-transformation

Vos participations

★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩

Vous pouvez également me suivre par là si le cœur vous dit  :

Inspilia – Facebook – Instagram – Hellocoton – Twitter– Youtube – Google + et Pinterest

Merci pour votre petit message laissé en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre 🙂 Bonne journée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.