Voyage et découverte de Paris, ses musées et Disneyland en famille

Nous sommes le genre de famille qui apprécie les vacances actives et dynamiques. Nous aimons découvrir le maximum de choses dans la ville où nous sommes en vacances. C’est ce que nous avons fait à paris.Paris

1 – Paris

Arrivés à Paris, nous avons commencé par aller visiter la Tour Eiffel en prenant les marches ;) Les filles (pas encore 3 ans, ni 5 ans à ce moment-là) ont très bien monté les marches, environ les trois-quarts et nous les avons très peu portées.

Nous sommes ensuite allés sur la place du Trocadéro à pieds afin de faire quelques photos. Nous sommes retournés à la voiture afin de continuer notre périple. 

Ensuite direction l’Arc de Triomphe, nous sommes allés au pied mais nous ne sommes pas montés tout en haut. Nous en avons profité pour voir la tombe du Soldat inconnu. Nous avons également été voir la statue de la liberté, et nous avons poursuivi avec la cathédrale Notre-dame, où nous avons trouvé le point zéro des routes de France.

 

Pour terminer cette journée nous sommes allés jusqu’à l’Église Saint-Sulpice afin de voir le méridien.

“Sur le sol, on peut voir une ligne constituée d’une baguette de cuivre encastrée dans le pavement. Cette ligne matérialise le méridien du lieu, elle est coupée chaque jour à midi solaire par un faisceau lumineux produit par la lumière du Soleil qui traverse un trou dans la verrière sud. La hauteur du Soleil variant selon les saisons, la tache lumineuse coupe la ligne à des endroits différents selon la date. Au solstice d’été, le Soleil est au plus haut, le faisceau coupe la ligne au plus près du mur sud, au solstice d’hiver le Soleil est au plus bas, le faisceau s’allonge et l’église n’étant pas assez grande, on a prolongé la ligne sur le mur nord, entre ces deux dates les positions varient chaque jour.
C’est Charles Le Monnier qui a fait tracer cette méridienne en 1743, il ne s’agit pas d’une simple décoration, mais d’un instrument scientifique qui a servi à résoudre des problèmes astronomiques comme par exemple la diminution de l’obliquité de l’écliptique.” Source

– Le musée de l’histoire naturelle et des sciences

En allant à Paris, nous avions le projet d’aller visiter le musée de l’histoire naturelle. Cela nous a permis de voir au plus près de nombreux animaux avec les filles dont des espèces disparues.

a – La grande galerie de l’évolution

Ce musée est juste impressionnant de par sa taille, il y a plusieurs étages où l’on voit toujours le rez-de-chaussée. Ainsi, la vue est exceptionnelle. Lorsque l’on y rentre, nous n’avons pas l’impression que c’est aussi grand, mais ensuite la vue est spectaculaire. Nous avons pu voir dès le début les squelettes d’une baleine australe et d’un rorqual bleu suspendu.

On y découvre dans un premier temps, les animaux de la savane africaine, ensuite nous allons découvrir l’Amérique du Sud, la faune saharienne puis nous poursuivons avec l’Arctique et l’Antarctique.

Nous avons au rez-de-chaussée une grande lignée d’animaux de la savane qui se suivent les uns après les autres. Et nous pouvons être à moins d’1 mètre de certains ce qui nous permet vraiment de visualiser leur taille, leur immensité, notamment pour les éléphants ou les girafes. Il y a au total 7 000 spécimens à observer, à regarder, à découvrir.

Ce musée est très intéressant

b – La galerie de paléontologie et d’anatomie comparée

Nous avons fait une deuxième visite afin de découvrir de nombreux squelettes d’animaux existants encore ou bien disparus.

“Dès l’entrée, sans doute, serez-vous saisi par ce troupeau impressionnant de squelettes d’animaux sauvages carnivores et herbivores, les mammifères marins fermant la marche. Rendez-vous devant le plus grand spécimen exposé, celui d’un rorqual mesurant près de 20 mètres de long ! Le lieu détient des espèces rares comme l’okapi d’Afrique ou le narval, des animaux disparus comme la rhytine de Steller éteinte depuis 1768 et le loup marsupial depuis 1961.”       

En suivant les indications, nous commençons par les périodes de la vie les plus anciennes vers les plus récentes.

Les filles ont préféré la grande galerie de l’évolution, car les animaux sont visuellement plus faciles à comprendre que les squelettes, mais ces découvertes ont été vraiment agréables.

3 – Disnyeland Paris

Nous sommes allés à Disneyland durant les vacances scolaires du mois d’avril. Les filles étant petites, nous y allions dans l’idée d’une journée à la cool et féerique sachant que nous serions limités de par la taille obligatoire pour certaines attractions. Et bien contrairement à ce que nous avons pu penser, nous avons vraiment bien profité des diverses attractions. Sur une journée, un parc, nous avons tout de même pu profiter de 23 attractions.

C’était vraiment top, car pour les filles, c’était magique et de voir leurs petits yeux tout brillants. Elles ont vraiment adoré. Nous avons fait le labyrinthe d’Alice aux pays des merveilles, nous avons découvert Blanche-neige et les sept nains (mais là, Elya a eu peur de la sorcière). Nous sommes également allés voir la cabane des Robinson, Autopia, le petit train du cirque, …

Nous en garderont de magnifiques souvenirs.

Mon seul point négatif, c’est le manque d’indications pour découvrir les attractions. Des panneaux indicatifs seraient tops.

Quelle visite me conseilleriez-vous pour une prochaine escale à Paris ?

★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩★ ✩✩

Vous pouvez également me suivre par là si le cœur vous dit  :

Inspilia – Facebook – Instagram – Hellocoton – TwitterYoutube – Google + et Pinterest

Vous pouvez vous abonner à la newsletter (colonne de droite) pour recevoir un résumé hebdomadaire les lundis 🙂

Merci pour votre petit message laissé en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre 🙂 Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *